Oui à la poésie !!!

 

Une participation à ce bel ouvrage pour dire oui à la poésie. Alors qu’elle est en train de déserter les librairies, que ces rayons se réduisent comme peau de chagrin. Nous ne sommes pas obligés de suivre des chemins tout tracés. Considérée comme fermée, la poésie est cependant ouverte à ceux qui sont en lien avec la nature, celle du dehors mais celle aussi de notre profondeur. Elle me fait retourner à la source de l’enfance, à ce bonhomme hiver venu se réchauffer au coin du feu et ne laissant que « sa pipe et son manteau » de Jacques Prévert et à cette invocation de Jules Supervielle « Soleil, un petit bout d’homme est là sur ton chemin ».

La poésie, elle est comme des paysages, ceux de Bretagne que j’arpente comme une éternelle passante et ceux dont je rêve avec l’Inde. Enfin, elle est l’Art le plus proche pour exprimer l’Amour Parfait.

Marie Tanneux, écrivaine et conteuse de Brocéliande.

En lien :  »La chanson d’Abigaëlle » mise en mots et en sons par Myrdhin, composée en 2017. Enregistrement privé au domicile de Myrdhin et réalisé par Philippe Le Maréchal (Saorsa Aum ∞).

Nota bene : Ce poème écrit par Philippe Le Maréchal (Saorsa Aum ∞) est présent dans l’ouvrage  »L’Étoile de L’Aube – au double flux du Verseau » (pages 56-57), recueil publié en septembre 2018 et disponible ici, en section Nos livres. Abigaëlle est le nom de l’épouse du roi David (joueur de Kinnor, la harpe hébraïque). Celui-ci leva une armée avec l’aide de cet instrument, pour délivrer sa bien-aimée. Abigaëlle signifie « source de joie » et elle la devine partout…

Article extrait de : http://contes-broceliande.com/L-Etoile-de-l-Aube